Revue étudiante des finissants du programme d'Arts et Lettres, profil Lettres 2010 
Cégep de Sherbrooke


Les deux années du DEC en Arts et Lettres ne sont pas sans but. Les nombreux cours sur la littérature, qu’elle soit populaire, du monde ou actuelle, permettent de se saucer les pieds dans l’univers magique et changeant des lettres. Les élèves découvrent également les domaines du théâtre, de la création littéraire, de la linguistique et des arts. Au terme de ce parcours diversifié, ils ont le bagage nécessaire pour compléter ce qu’on appelle le Projet d’Intégration.

 Le Projet d’Intégration, comprenant trois volets spécifiques, jouit d’une grande liberté. Chaque élève doit choisir un sujet : il peut être d’actualité, à caractère psychologique, philosophique, ou bien entendu, touchant directement le monde de la littérature. À partir de ce sujet, l’élève doit d’abord soulever une problématique, établir une médiagraphie et rédiger un cahier de recherche qui sert de base théorique à la  réalisation de son projet. Le volet Analyse, fait, au final, de douze à quinze pages : on y expose la problématique et les différentes façons dont elle est abordée dans deux ou trois œuvres culturelles choisies par l’élève, qui fait ressortir les éléments semblables et les points dissonnants. Dans la cohorte 2008-2010, le féminisme, le conte, la violence, l’Holocauste, la vieillesse, la musique, les relations mères-filles, l’enfance, la censure et l’oppression  sont quelques-uns des thèmes préconisés. Le deuxième volet, celui de la Création, encore unique à chaque finissant, se concrétise de plusieurs manières, toujours en étroit rapport avec le sujet de départ. Certains choisissent l’écriture d’une nouvelle littéraire ou d’une suite poétique, de huit à dix pages, d’autres écrivent une pièce de théâtre, ou encore, réalisent un court-métrage. Le Projet d’Intégration se termine avec le volet Diffusion. Comme l’indique son nom, les élèves en Lettres doivent rendre accessible à un plus large public leur analyse et leur création. Cette année, bien qu’ayant le choix quant à la manière de promouvoir leur travail, ils ont décidé, d’un commun accord, de publier leurs travaux dans la présente revue web, Je te plumerai. Le lancement de la revue, qui aura lieu le 17 mai 2010, présentera une sélection d’extraits de créations. La participation, de près ou de loin, de tous les finissants est requise pour les décors, la publicité, l’animation, etc. La construction de ce présent site Internet constitue d’ailleurs une autre partie du volet Diffusion, encore une fois conceptualisé par les élèves et leur professeur. En naviguant sur le site, les gens peuvent voir en version intégrale toutes les analyses et créations.

En terminant, il convient de remercier du fond du cœur tous les enseignants ayant contribué à l’éducation reçue au programme en Lettres, durant ces deux dernières années. Leur optimisme, leur rigueur, leur originalité, leur qualité et leur générosité ont permis aux finissants de compléter ce Projet d’envergure avec brio. Tout particulièrement, un gros « merci » s’impose à l’adresse de Madame Annissa Laplante, qui tout au long de cette session, s’est montrée attentive et généreuse de son temps pour les finissants.

 

Marick Grondin-Lefebvre

Audrey Méthot

...............................................................................................