Research activities

Martin Aubé Ph.D.

Image: gracieuseté de l'AstroLAB du Mont-Mégantic et de Guillaume Poulain


Projects

Table des matières (Cacher)

  1. 1. Modelling
  2. 2. Measurements
  3. 3. Data & products
  4. 4. Research equipments

Qu'est-ce qui me motive à poursuivre mes recherches?

Pollution lumineuse

Pour ce qui est de mes recherches sur la pollution lumineuse, je dirais que mon objectif ultime est d'aider à préserver les derniers oasis de ciel étoilé de notre planète. J'aimerais même que mes travaux puissent aider à restaurer des oasis perdus! Il faut savoir qu'il reste actuellement peu d'endroits qui peuvent se targuer d'avoir un ciel vierge (ou presque)! Parmis ceux-ci on compte La Palma (iles Canaries. Espagne), La grande iles de Hawaii et quelques sommets du nord du Chili.

Pour y arriver, je poursuis deux axes de recherche. Le premier consiste à modéliser numériquement le plus fidèlement possible la propagation de la lumière artificielle dans l'environnement en considérant l'hétérogénéité de ce dernier à la limite de la résolution des données de télédétection disponibles et dans la mesure de la puissance de calcul des super-ordinateurs de Calcul Canada. Le deuxième axe consiste à concevoir des capteurs hyperspectraux permettant de détecter la pollution lumineuse tant dans les villes que sur les sites les plus noirs de la planète.

Aérosols

Pour le volet «aérosols» de mes recherches, je souhaite que mes travaux sur l'étude du comportement des aérosols la nuit aident à mieux cerner leur effet sur notre environnement tant sur le plan des changements climatiques que de la qualité de l'air ou du cycle de l'eau. Généralement une meilleure compréhension devrait mener à un meilleur contrôle?

Pour y arriver, je travaille à mettre au point diverses techniques de télédétection des aérosols la nuit. J'ai notamment innové en développant une méthode qui repose sur l'observation de la pollution lumineuse en identifiant le rôle des aérosol sur ce phénomène. J'explore aussi la télédétection des aérosols via l'observation de la lune et des étoiles et ces données sont intervalidées avec des mesures Lidar réalisées par mes collaborateurs tant au Canada qu'en Chine.


1.  Modelling

2.  Measurements

3.  Data & products

The principal investigator of the data set: Dr Martin Aubé
If you intend to use the following data please contact principal investigator via e-mail:
martin.aube@cegepsherbrooke.qc.ca

4.  Research equipments

  • Rocks cluster of 23 nodes (Xeon Nocona 64 bits, Dell PowerEdge SC1425, 2x CPU Intel 1-coeur 3.6GHz, 8GB RAM) 316.8 GFLOPS (galileo)
Our «super computer» used for understanding complex and non-linear phenomenon (like light pollution).
Galileo cluster
  • Access to the supercomputer Mammouth MS-II (Université de Sherbrooke, RQCHP)
  • 1 light pollution spectrometer SAND-3
  • 2 light pollution spectrometers SAND-4
  • 3 automated observatories
OBSAND-2 and SAND-3A - Unité morte OBSAND-3A and SAND-3A - Unité morte
OBSAND-3B and SAND-3B SAND-2-OMM and LPRad-1
  • 1 filter wheel CCD radiometer (LPRad-1)
  • many luxmeters
GlossyBlue theme adapté par David Gilbert et Martin Aubé
Powered by PmWiki