Apprendre les rudiments de l’événementiel

Publié le 09 Mars 2017

Dans le cadre de leur cours Organisation d’évènements, les finissants et finissantes du programme Techniques de bureautique ont reçu le mandat d’organiser un repas-causerie. Plusieurs événements ont ainsi vu le jour au cours des dernières semaines et ont donné lieu à de beaux moments.

En classe, les organisateurs et organisatrices en herbe ont choisi quatre thèmes, soit la motivation, la santé mentale, le langage non verbal et les pressions sociales. Ensuite, ils ont formé quatre équipes qui avaient chacune pour tâche de solliciter une conférencière ou un conférencier disponible et intéressé à aborder le thème choisi.

Les étudiants et étudiantes ont par la suite pensé aux moindres détails entourant la planification de leurs événements : déterminer les dates et heures des conférences, créer et envoyer des invitations, élaborer le menu, acheter les aliments, en plus d’assumer la logistique sur place.

Au nombre des repas-causeries organisés, notons la conférence sur la motivation du comédien M. Martin Larocque, organisée par les étudiantes Mélissa Murray et Sabrina Veilleux. Tenu le 13 février dernier devant une trentaine d’étudiants et d’étudiantes de première et de troisième année du programme Techniques de bureautique, l’événement a permis une rencontre unique avec ce comédien qui cumule plus de 20 ans d’expérience.

Le 21 février dernier, ce fut au tour de M. Michaël Bissonnette, travailleur social, de venir livrer une conférence au sujet de la santé mentale, plus particulièrement sur le thème de la « connexion à soi ». Organisée par les étudiantes Violaine Duford-Heine, Catherine Bilodeau et Sabrina-Marie Bujold, la conférence a touché profondément la douzaine d’étudiantes et d’étudiants réunis pour l’occasion.

Le 6 mars, les étudiants Éliane Fleury, Jacinthe Hébert et Jean-Philippe Noël ont invité Mme Karine Roy, synergologue de l’entreprise Au-delà des motz, dans le cadre d’un dîner-causerie portant sur le langage non verbal en milieu de travail. Des notions de base sur la synergologie ont alors été enseignées aux finissants et finissantes du programme, leur permettant de reconnaître certains signes du langage non verbal ainsi que leurs significations.

Enfin, le 7 mars, les finissantes Fanny Robert, Bianca Baron et Caroline Lessard ont coordonné un déjeuner-causerie au Centre des femmes La Parolière sous le thème des pressions sociales avec Mme Sophie Roy, conférencière et psychoéducatrice pour cet organisme. Cette dernière a animé un atelier sur le perfectionnisme, un contenu fort instructif pour les étudiantes et étudiants présents.

Aux dires de l’étudiante Bianca Baron, l’expérience fut des plus formatrices : « Nous avons expérimenté le processus d’organiser un repas-causerie de A à Z en respectant un budget limité et en faisant preuve de créativité. La concrétisation de l’activité a été le fruit de notre accomplissement. J’ai réalisé qu’il fallait avoir une bonne ouverture d’esprit afin de s’entendre sur une vision commune de l’évènement, autrement, l’activité allait dans tous les sens. »

En savoir plus sur le programme Techniques de bureautique

 

Les étudiantes Sabrina Veilleux et Mélissa Murray ont eu le privilège de côtoyer le comédien M. Martin Larocque qu’elles ont invité comme conférencier dans le cadre de leur cours Organisation d’événements. Crédit photo Sabrina-Marie Bujold.

Le travailleur social M. Michaël Bissonnette fut l’invité d’honneur du déjeuner-causerie organisé par les étudiantes Violaine Duford-Heine, Catherine Bilodeau et Sabrina-Marie Bujold. Crédit photo Mélissa Murray.

Les étudiants Éliane Fleury, Jacinthe Hébert et Jean-Philippe Noël ont invité la synergologue Mme Karine Roy de l’entreprise Au-delà des motz à parler du langage non verbal dans le cadre d’un dîner-causerie. Crédit photo Josée E. Bureau.

Fanny Robert, Bianca Baron et Caroline Lessard ont sollicité Mme Sophie Roy, conférencière et psychoéducatrice à La Parolière, pour aborder les pressions sociales lors d’un déjeuner-causerie. Crédit photo Josée E. Bureau.