Techniques d'éducation à l'enfance (AEC) - description

322-113-SH - Initiation à la profession (45 h)

  1. La fonction de travail et ses conditions d’exercice. Rôle social et éducatif de l’éducatrice à l’enfance. Services de garde et services éducatifs : partenariat avec d’autres réseaux. Le service de garde en milieu scolaire : son rôle, sa place. Modes de garde au Québec : historique, situation actuelle, caractéristiques, structures de gestion, organisation, fonctionnement, critères de qualité et clientèles. Portrait comparatif avec d’autres provinces et pays. Orientations gouvernementales et politique familiale. Place des parents dans la gestion, services à but lucratif et à but non lucratif. Ministère de la Famille et de l’Enfance, regroupements, autres organismes : description et rôles. Aperçu du financement du réseau. Plan de développement des services de garde à l’enfance, besoins et préférences des parents, prospectives. Syndicalisation et conditions de travail. Normes du travail. Travail autonome en milieu familial.

  2. Les tâches et les opérations liées à la fonction de travail. Tâches et fonctions de travail selon les types de services de garde : pouponnière, CPE, milieu scolaire, milieu familial. Niveaux de dificulté des tâches. Tâches de conseillère pédagogique et de gestion pédagogique.

  3. Les habiletés et les comportements nécessaires à l’exercice de la fonction de travail. Profil de l’éducatrice. Habiletés et attitudes à développer. Éthique de la profession et codes d’éthique existants.

  4. La réglementation relative à l’exercice de la fonction de travail. Services réglementés et non réglementés. Lois sur les centres de la petite enfance et autres services de garde à l’enfance. Loi sur l’instruction publique. Règlement sur les centres de la petite enfance et Règlement sur la contribution réduite. Règlement sur les garderies. Règlement sur la garde en milieu scolaire. Autres lois et règlements : Protection de la jeunesse, anti-tabac, protection des renseignements personnels, etc. Non-respect des lois et règlements : conséquences et recours. Droits des enfants.

  5. La participation à des réunions d’équipe et à des rencontres de travail. Fonctions d’animation. Règles de fonctionnement de base. Processus décisionnel et résolution de problèmes. Répartition du travail et responsabilités. Plan de travail et échéancier. Évaluation du travail d’équipe et de sa participation. Tâche et vie affective.

322-123-SH - L’observation et ses méthodes ( 45 h)

  1. Préparer son observation. Introduction, définition, buts. Les avantages de l’observation. Les méthodes de recueil d’information : l’entrevue, le questionnaire, l’étude de documents, l’observation. L’observation : directe et indirecte, participante et non participante, libre et systématique, l’auto-observation, l’observation descriptive, l’observation évaluative, l’observation « expérientielle ». Les outils d’observation utilisés en services de garde : rapport anecdotique, journal de bord, grilles d’évaluation, grilles de description à thème, grilles de vérification, grilles d’échantillonnage.

  2. Percevoir et noter des faits liés au comportement d’une ou d’un enfant ou d’un groupe d’enfants. Contexte général de l’observation buts, processus, qualité des données. Les cibles d’observation (notion de centration d’observation). Le processus de perception, l’objectivité et la subjectivité. Les obstacles liés à l’observation : limites communes : perception limitée, attention sélective, perception déformée, mémoire sélective; limites spécifiques : handicap physique, émotions, valeurs, préjugés; limites dépendantes de nos cultures.

  3. Analyser les données recueillies. Démarche d’analyse de données : interprétation des données, pistes d’intervention.

  4. Évaluer sa démarche d’observation. Évaluation des capacités personnelles à observer.

322-134-SH - Sécurité et hygiène en services de garde (60 h)

Volet 1 Sécurité et hygiène (44 h)

  1. Reconnaître les situations de risque et en évaluer les conséquences pour la santé. Environnement sécuritaire : équipement (jeux, jouets, …), ameublement (lits, parcs, …), aménagement des aires intérieures et extérieures (escaliers, espace, …). Normes, règles de sécurité.

  2. Appliquer des mesures d’hygiène destinées à prévenir la contamination. Transmission des infections : agents, hôtes (humains, animaux, ..). Portes d’entrée. Promiscuité des contacts. Enfant aux couches. L’environnement et son organisation (matériel, équipement et désinfection). L’environnement physique (air, bruit, animaux, …). L’environnement humain (le personnel, les enfants).

  3. Assurer la surveillance des enfants. Sécurité, prévention, rôle prépondérant du personnel : connaissance des comportements de l’enfant selon l’âge, dans un contexte de jeu, moyens pour assurer une vue d’ensemble (intérieur/extérieur) selon le groupe d’âge et les modes de garde, éducation prévention et attitudes à privilégier, encadrement d’activités spécifiques (sports, sorties).

  4. Dépister et signaler les indices de mauvais traitement et de négligence de l’enfant.

  5. Appliquer des mesures destinées à protéger sa santé physique et mentale.

  6. Rédiger des rapports d’accidents et d’incidents.

  7. Donner des soins d’hygiène à l’enfant et l’entraîner à l’hygiène personnelle. Matériel : changement de couche, brossage de dents, lavage des mains, mouchage de nez. Normes concernant les produits et leur utilisation. Étapes de la découverte du corps. Description détaillée de chacune des étapes des différentes techniques utilisées afin de prévenir toute contamination (microbe, …). Approches : attitudes à privilégier. Équipement favorable : changement de couche, brossage des dents, lavage des mains. Entraînement à la propreté chez l’enfant  (0 à 2 ans) : étapes, attitudes à privilégier, environnement à organiser. Soins quotidiens et prévention chez les 0-6 ans. Comportements favorisant l’hygiène chez l’enfant de 2 à 12 ans. Les routines associées à l’hygiène : attitudes de l’adulte, l’adulte comme modèle pour l’enfant, organisation environnementale, climat.

Volet 2 Premiers soins (16 h)

Prévenir les situations de risque et les accidents. Principes d’intervention : en cas d’urgence dans le cadre du secourisme,  attitudes souhaitables du secouriste (avant, pendant, après la situation d’urgence), spécificité liée aux services de garde. Prévention et premiers soins dans les cas spécifiques : urgences des voies respiratoires, respiration, urgences cardio-vasculaires, examen secondaire, blessures à la tête et à la colonne vertébrale, au système musculosquelettique, aux tissus mous, urgences médicales diverses, empoisonnement, déplacement et transport.

322-143-SH - Développement de la créativité (45 h)

  1. Cerner un besoin de création. Concepts et définitions de la créativité : imagination, intelligence et créativité; processus créateur; étapes de la créativité; différences entre processus, résultats, … Facteurs de la créativité : fluidité, flexibilité, originalité, pensée convergente et divergente. Processus créateur et contexte professionnel de l’éducatrice et de l’éducateur : interventions auprès de l’enfant, structurations des activités et des lieux, interactions avec les adultes, …

  2. Rechercher et proposer des idées. Caractéristiques des processus linéaires et non linéaires. Processus linéaires : déclencheurs (expectatives, …); modèles; nature et limites; individuellement ou en équipe. Processus non linéaires : déclencheurs (expectatives, …); « brainstorming », analogie, carte exploratoire, concassage, etc.

  3. Retenir une idée et la développer. Personnalité créative : caractéristiques; blocages et freins et activités pour les modifier; travail intellectuel (opérations mentales, …). Attitudes de l’individu créateur. Réactions aux changements et à l’innovation : planification et action.

  4. Évaluer son potentiel de créativité. Outils d’évaluation de son propre potentiel créateur. Pistes d’actions concrètes.

322-234-SH - Introduction aux didactiques (60 h)

Ce cours d’introduction aux didactiques est le premier cours didactique de la formation. Il a pour but de faire un tour d’horizon des didactiques qui seront touchées durant la formation, c’est-à-dire la psychomotricité, l’éveil et l’expression sonore, l’expression plastique et le développement de l’expression. Ces didactiques seront approfondies à l’occasion de cours spécifiques.

  1. Conception d’activités de développement global de l’enfant. Introduction à la notion de didactique, définition et buts. Étapes du développement du jeu chez l’enfant. Vision générale des didactiques (buts, matériel particulier et quelques caractéristiques) : de psychomotricité, d’expression plastique, d’expression sonore et musicale, du développement de l’expression. Contenu des didactiques (composantes, matériel, jeux, activités) : des sciences, des sciences naturelles, des sciences humaines et culturelles, des mathématiques, des nouvelles technologies. Étapes de la démarche scientifique. Besoins de connaissance, de curiosité chez l’enfant.

  2. Organisation d’activités éducatives.

    1. Préparation du matériel éducatif. Connaissances et exploration des ressources pour chaque didactique touchée : ressources bibliographiques, ressources matérielles, ressources du milieu. Type et potentiel de matériel selon les âges (0-12 ans) : des sciences, des sciences naturelles, des sciences humaines et culturelles, des mathématiques, des nouvelles technologies.

    2. Aménagement des lieux des activités.Critères d’organisation d’un coin : sciences, logico-mathématique, exploration, découvertes.

350-114-SH - L’enfant et son développement (60 h)

Histoire de l’enfance. L’enfance et les différentes cultures. Approche selon l’ordre chronologique : présenter les caractéristiques de chaque période. De la conception à la naissance : désir d’enfant, développement du foetus et stimulation; processus de la naissance et « compétences » du bébé naissant. L’enfant de 0 à 2 ans : plans moteur, sensoriel, affectif, social (attachement chez le poupon), linguistique, intellectuel, sexuel. L’enfant de 2 à 5 ans : plans moteur, sensoriel, affectif, social, linguistique, intellectuel, moral, sexuel. L’enfant de 5 à 9 ans : plans moteur, sensoriel, affectif, social, linguistique, intellectuel, moral, sexuel. L’enfant de 9 à 12 ans : plans moteur, sensoriel, affectif, social, linguistique, intellectuel, moral, sexuel. Observation de l’enfant : utilisation de grilles et implication de l’observatrice durant l’observation (travail sur les préjugés des éducatrices en relation, entre autres, avec la sexualité chez l’enfant).

322-213-SH - La relation affective de l’enfant (45 h)

  1. Évaluer les besoins des enfants sur le plan affectif. Développement psychosocial de 0 à 12 ans : confiance, autonomie, initiative, compétence. Besoins affectifs associés aux poupons, aux 2-5 ans et aux 6-12 ans : sécurité, attachement, amour, appartenance, estime. La relation enfant/enfant, les réseaux affectifs selon les âges. L’observation du comportement. Les besoins affectifs de l’adulte : confiance, estime, compétence. Les peurs, les blocages, les freins de l’adulte et de l’enfant.

  2. Créer des liens affectifs avec les enfants, en situation individuelle et en situation de groupe. Les attitudes éducatives. L’adulte comme modèle. L’acceptation inconditionnelle. Les phénomènes d’exclusion et de préférences : sexisme, racisme. Moyens et outils propices aux liens affectifs. Facteurs externes et internes nuisibles.

  3. Entretenir la relation affective avec les enfants. Communication et collaboration avec les parents. Rôles respectifs de l’éducatrice et du parent. Relation affective et éthique.

322-313-SH - Méthodes d’intervention (45 h)

  1. Fournir de l’aide à l’enfant. Besoins et désirs de l’enfant. Besoins courants et besoins particuliers. Besoins de groupe et dynamique de groupe. Méfiance, doute, culpabilité, infériorité. Décodage et reflet. Facteurs d’influence. Rappel des connaissances sur le développement de l’enfant. Liens entre les besoins exprimés et le relevé. Stade de développement. Concept d’intervention. Processus de résolution de problèmes. Médiation. Attitudes éducatives. Analyse de la pertinence de ses interventions.

  2. Intervenir au regard du comportement de l’enfant et du groupe d’enfants.

    1. Planifier l’intervention : étapes de l’intervention.

    2. Mettre en oeuvre les stratégies et les moyens d’intervention : l’intervention préventive et positive, l’intervention directe et indirecte, techniques d’intervention selon diverses approches, divers contextes, divers âges. Styles d’intervention.

    3. Évaluer la qualité de ses interventions auprès de l’enfant et du groupe d’enfants.

    4. Noter l’information relative aux interventions effectuées et la transmettre aux personnes intéressées : modèles de rapports écrits, confidentialité et éthique.

322-333-SH - Psychomotricité (45 h)

Préalables : 322-134-SH et 350-114-SH

  1. Concevoir des activités de développement global de l’enfant.

    1. Planifier la conception des activités. Concept de psychomotricité - définition. Motricité de base (0-6 ans) : mouvements réflexes; mouvements fondamentaux et processus internes (motricité globale, motricité fine, schéma corporel, latéralité, organisation spatiale, organisation temporelle); capacités perceptives (discriminations kinesthésique, visuelle, auditive, tactile et coordination). Perfectionnement des habiletés (6-12 ans) : capacités physiques (force, endurance, souplesse, agilité); habiletés motrices; communication gestuelle. Connaissances et explorations des ressources disponibles (bibliothèque, Internet, …). Modalité d’utilisation des ressources. Place des activités psychomotrices dans le programme éducatif : objectifs généraux du développement; orientations en matière d’éducation corporelle.

    2. Concevoir et rédiger de nouvelles activités éducatives. Activités psychomotrices face aux besoins de l’enfant : 0-2 ans; 2-3 ans; 3-5 ans; 5-9 ans; 9-12 ans; le « multiâge ». Dimensions ludiques et les activités psychomotrices. Application dans la didactique des moyens de planification : selon l’âge; selon les buts poursuivis, les objectifs, le matériel, les types d’encadrement; selon un thème.

    3. Adapter des activités existantes. Modalités d’adaptation des activités psychomotrices selon l’âge de l’enfant, le contexte de vie, … Types de jeux moteurs de règles, à caractère expressif, à caractère sensoriel de détente et de relaxation. Impacts et effets sur l’enfant. Connaissances et explorations des ressources du milieu environnant (parc, piscine, patinoire, gymnase, classe, plein air).

    4. Procéder à des consultations sur les activités.

  2. Organiser des activités éducatives.

    1. Préparer le matériel éducatif. Ressources intérieures, extérieures et activités psychomotrices : dimensions pédagogiques, organisationnelles et budgétaires.

    2. Aménager les lieux des activités. Critères généraux pour l’organisation spatiale : d’une activité psychomotrice extérieure, d’une activité psychomotrice intérieure, d’un coin moteur.

    3. Organiser des sorties. Connaissances et explorations des ressources environnantes. Niveau d’accessibilité et modalités d’utilisation des ressources. Modalités d’organisation et de collaboration pour une sortie.

  3. Animer des activités éducatives.

    1. Amorcer l’activité auprès des enfants ou des personnes y participant. Éléments de préparation : introduction d’activités selon les âges et les activités.

    2. Procéder à l’exécution de l’activité. Éléments de réalisation : application des moyens et techniques d’animation, stratégies à privilégier selon l’âge et le type d’activité, attitudes favorables et défavorables.

    3. Évaluer les résultats de l’activité.

322-443-SH - Expression sonore et musicale (45 h)

Préalables : 322-134-SH et 350-114-SH

  1. Concevoir des activités de développement global de l’enfant.

    1. Planifier la conception des activités. L’univers sonore et musical. Rôle du chant dans le développement global de l’enfant. Pédagogie de l’écoute. Théories sur les composantes musicales et leurs applications : approches musicales, qualités sonores, types de jeux. Place de l’expression sonore dans le programme éducatif. Contenu théorique et expérimentations d’ateliers d’écoute : de rythme, d’instruments et de fabrication d’objets sonores, de musiques enfantines variées, de jeux sonores, de création de chansons, de danse, de logiciels musicaux.

    2. Concevoir et rédiger de nouvelles activités éducatives. Expression sonore et musicale face aux besoins de l’enfant selon son âge. Activités musicales et sonores pour les enfants de : 0-18 mois, 2-3 ans; 3-5 ans, « multiâge »; 5-9 ans, 9-12 ans. Application dans la didactique des moyens de planification à court, moyen et long termes : selon l’âge, selon les buts poursuivis.

    3. Adapter des activités existantes. Modalités d’adaptation des activités d’éveil et d’expression sonore selon l’âge de l’enfant, selon les contextes de vie. Connaissances et explorations des ressources existantes. Modalités d’utilisation des ressources.

    4. Procéder à des consultations sur les activités.

  2. Organiser des activités éducatives.

    1. Préparer le matériel éducatif. Les matériaux sonores et musicaux : instruments, disque compact audio, environnement sonore, appareil à disque compact et enregistrement. Ateliers d’expérimentation. Besoins de l’enfant et sélection du matériel. Application des règles de sécurité et d’hygiène en lien avec : le matériel particulier, les âges.

    2. Aménager les lieux des activités. Organisation matérielle et spatiale selon les âges. Ambiance sonore et aménagement des lieux : selon les âges, selon les activités.

    3. Organiser des sorties. L’univers sonore dans l’environnement de l’enfant. Moyens d’exploration selon l’âge. Connaissances et explorations des ressources existantes.

  3. Animer des activités éducatives.

    1. Amorcer l’activité auprès des enfants ou des personnes y participant. Éléments de préparation : moyens pour introduire des activités d’éveil et d’expression sonore : selon les âges, selon les types d’activités.

    2. Procéder à l’exécution de l’activité. Éléments de réalisation : application des moyens et techniques d’animation (pédagogie active, …), stratégies à privilégier selon l’âge, attitudes favorables et défavorables.

    3. Évaluer les résultats de l’activité.

322-564-SH - Santé et alimentation de l’enfant (60 h)

  1. Intervenir au regard de la santé de l’enfant.

    1. Besoins physiologiques de 0 à 12 ans : nutritionnels, de sommeil, de détente. Besoins en matière d’hygiène et de confort. Repérage d’indices. Définitions des termes liés à la maladie chez l’enfant de 0 à 12 ans. Signes et symptômes : fièvre, vomissements, déshydratation, malaises, maladies courantes, maladies contagieuses. Connaissance de l’état de santé de l’enfant à son arrivée au service de garde : fiche d’inscription, carnet de vaccination. Suivi quotidien (journal de bord,…). Loi sur la gestion des renseignements personnels. Attitudes face à l’éthique professionnelle. Signes et symptômes d’aggravation de l’état de santé de l’enfant.

    2. Interventions appropriées en fonction : des observations et renseignements recueillis, du rôle et des limites de l’éducatrice, des responsabilités parentales, des responsabilités du service de garde et du réseau de la santé, de la réglementation en vigueur.

    3. Soins liés aux besoins de confort, de détente et de sommeil. Approches et attitudes appropriées selon : l’âge, le mode de garde. Application des techniques appropriées pour donner des soins d’hygiène. Application des règles liées à la santé et à la sécurité. Syndrome de mort subite.

    4. Administration de médicaments à l’enfant.

    5. Interventions auprès d’organismes et de services de santé.

    6. Cueillette et consignation de l’information relative à l’état de santé de l’enfant et aux interventions effectuées.

  2. Assurer une saine alimentation à l’enfant.

    1. Établir le menu des repas et des collations. L’alimentation en regard de la santé. Les principaux nutriments : glucides, lipides, protéines, eau, vitamines, sels minéraux. Guide alimentaire canadien. Considération des groupes d’âge et leurs besoins alimentaires. Analyse de comportement face à un aliment nouveau. Végétarisme. Allergies alimentaires et les troubles de santé occasionnels liés à l’alimentation. Menu équilibré.

    2. Préparer des repas et des collations. Normes concernant l’hygiène, la sécurité et la salubrité selon les lois et règlements en vigueur. Conservation : règles d’entreposage et de manipulation des aliments. Harmonisation des valeurs et des croyances en matière d’alimentation entre la famille et le service de garde en tenant compte des lois et de la réglementation en vigueur. Stratégies culinaires aidantes en service de garde. Ameublement et méthodes de travail favorisant la santé physique de la cuisinière.

    3. Alimenter l’enfant. Matériel, mesures d’hygiène et préparatifs en pouponnière. Les boires (types de lait à privilégier, procédures pour donner le biberon, …). Introduction des aliments solides : besoins nutritionnels spécifiques aux poupons, organisation matérielle des repas en pouponnière et en milieu familial; climat entourant l’alimentation des poupons.

    4. Superviser les repas et les collations.

    5. Noter l’information relative à l’alimentation de l’enfant.

322-ST1-SH - Stage 1 : Initiation (135 h)

Préalables : 322-113-SH, 322-123-SH, 322-134-SH, 322-143-SH, 322-213-SH, 322-313-SH, 322-564-SH, 350-114-SH, 350-224-SH

Ce stage se déroule dans un service de garde reconnu : centre de la petite enfance volet installation ou milieu familial, service de garde en milieu scolaire. Ce premier stage en est un d’exploration des différentes facettes de la profession dans le but de compléter l’analyse de la fonction de travail et de confirmer son choix professionnel. C’est  un stage qui met l’accent sur l’observation du milieu et de ses composantes physiques et humaines; des enfants et de leurs besoins sur le plan du développement global; de l’étudiante par rapport aux habiletés requises pour exercer la profession. L’étudiante acquerra les compétences suivantes.

  1. Analyser la fonction de travail.

  2. Observer le comportement de l’enfant : percevoir et noter des faits liés au comportement d’un ou d’une enfant ou d’un groupe d’enfants.

  3. Situer les besoins d’un ou d’une enfant au regard de son développement : observer les comportements de l’enfant sur le plan de son développement global.

  4. Agir de façon sécuritaire en milieu de travail.

  5. Établir avec les enfants une relation significative sur le plan affectif.

  6. Intervenir au regard de la santé de l’enfant et lui assurer une saine alimentation.

  7. Communiquer en milieu de travail.

  8. Fournir de l’aide à l’enfant.

  9. Exploiter sa créativité dans un contexte d’intervention professionnelle.

322-414-SH - Stimulation du développement global (60 h)

Préalables : 322-123-SH et 350-114-SH

  1. Observer le comportement de l’enfant. Rappel des étapes d’une démarche d’observation. Choix des modalités d’observation et résultats recherchés : assurer un suivi, dresser un portrait, évaluer un aspect du développement, diagnostiquer une difficulté. Traitement des données. Interprétation des données. Analyse et évaluation de la démarche : pertinence de la démarche, validité de la méthode, fiabilité des données d’observation.

  2. Situer les besoins d’un ou d’une enfant au regard de son développement global.

    1. Analyser les comportements observés en fonction des étapes du développement global de l’enfant. Développement de l’enfant, identité, besoins et particularités propres aux âges de 0 à 12 ans : aspect moteur, aspect intellectuel et cognitif, aspect du langage, aspect affectif, aspect social et moral. Évolution des habiletés spécifiques à certains domaines du développement (latéralité, structuration du temps, sériation, etc.). Rappel des notions d’apprentissage : facteurs externes, facteurs internes. Rappel du processus d’apprentissage. Exigences de l’observation et éthique professionnelle : utilisation des données, communication, consultations.

    2. Déterminer les comportements et les habiletés à développer chez l’enfant. Rappel des éléments de planification à moyen et long terme. Planification et étapes d’un processus pédagogique : du concret vers l’abstrait, expériences de 1er et 2e ordres. Stimulation de chacune des facettes du développement global chez l’enfant et considération des facteurs suivants : capacités et besoins de l’enfant; modes de garde (pouponnière, CPE, milieu scolaire); programme éducatif; besoin des parents. Modalités de consultation. Interventions éducatives : surstimulation, sous-stimulation et les impacts sur le développement; intervention précoce et retards de développement; intervention préscolaire et attentes sociétales; intervention en milieu scolaire et besoins de développement. L’enfant et la situation pédagogique : objets d’apprentissage de stimulation; démarche d’apprentissage; démarche pédagogique et éducative. Manifestation d’attitudes professionnelles : capacité à faire preuve de souplesse dans l’affirmation de ses valeurs; savoir composer avec ses valeurs personnelles et celles du milieu.

322-423-SH - Processus d’intervention (45 h)

Préalable : 322-313-SH

  1. Analyser les besoins de l’enfant présentant un problème d’adaptation ou de comportement. Intégration d’un enfant et d’une famille. La première séparation, transition famille et service de garde. Difficultés d’adaptation. Comportements particuliers : agressivité, hyperactivité ou agitation, chicanes d’enfants, sexisme, exclusion, difficulté d’attention, opposition, jeux sexuels et autres. Santé physique et mentale de l’enfant. Sexualité. Contextes de vie. Connaissance de l’enfant, cueillette de données et outils possibles. Impacts des comportements de l’éducatrice sur la situation. Forces et limites de l’éducatrice. Facteurs internes et environnementaux. Rôle éducatif et social de l’éducatrice et éthique professionnelle.

  2. Intervenir au regard du comportement de l’enfant et du groupe d’enfants.

    1. Planifier l’intervention : plan d’intervention, étapes de l’intervention et processus de résolution de problèmes. Modification de comportement et objectifs spécifiques. Outils d’intervention. Stratégies et moyens. Comportements et attitudes de l’éducatrice. Ressources extérieures.

    2. Mettre en oeuvre les stratégies et les moyens d’intervention : observation et évaluation de son action. Capacité d’adaptation.

    3. Évaluer la qualité de ses interventions auprès de l’enfant et du groupe d’enfants : objectivité. Analyses d’intervention.

    4. Noter l’information relative aux interventions effectuées et la transmettre aux personnes intéressées. Compte rendu quotidien. Éthique de l’évaluation. Confidentialité et accès à l’information.

322-524-SH - Expression plastique (60 h)

Préalables : 322-134-SH et 350-114-SH

  1. Concevoir des activités de développement global de l’enfant.

    1. Planifier la conception des activités. L’enfant et l’expression plastique. Les stades graphiques : gribouillage, préschématique, schématique, postchématique et pseudoréaliste. Les arts plastiques dans le programme éducatif. Notions de calligraphie. Sortes de peinture et accessoires de peinture. Couleurs et termes plastiques. Techniques de découpage et outils. Sortes de papier. L’origami. Le langage plastique. Sortes de colle et utilisations. Modelage, techniques, médiums et accessoires. Maquillage, techniques et accessoires. Matériel de récupération.

    2. Concevoir et rédiger de nouvelles activités éducatives. Application des notions de planification à court, moyen et long termes : selon l’âge, selon les buts poursuivis. Dimension ludique dans les arts plastiques.

    3. Adapter des activités existantes. Activités pour les enfants de : 0-2 ans et 2-3 ans; 3-5 ans et le « multiâge »; 5-9 ans et 9-12 ans. Connaissances et explorations des ressources existantes (Internet, magasin spécialisé, …). Modalités d’utilisation des ressources.

    4. Procéder à des consultations sur les activités.

  2. Organiser des activités éducatives.

    1. Préparer le matériel éducatif. Caractéristiques du matériel d’arts plastiques. Organisation d’activités de : dessin, peinture, découpage, pliage, collage, modelage, bricolage, autre.

    2. Aménager les lieux des activités. Critères généraux pour l’organisation spatiale : activités d’arts plastiques, coins permanents ou mobiles dans ce domaine.

    3. Organiser des sorties. Connaissances et explorations des ressources disponibles (bibliothèques, Internet, sorties) : dimensions pédagogiques, budgétaires, organisationnelles.

  3. Animer des activités éducatives.

    1. Amorcer l’activité auprès des enfants ou des personnes y participant. Éléments de préparation : introduction d’activités selon les âges et les activités.

    2. Procéder à l’exécution de l’activité. Éléments de réalisation : application des moyens et techniques d’animation des composantes d’arts plastiques, stratégies à privilégier selon l’âge et le type d’activité, attitudes favorables et défavorables.

    3. Évaluer les résultats de l’activité.

322-583-SH - Expression verbale et non-verbale (45 h)

Préalables : 322-134-SH et 350-114-SH

  1. Concevoir des activités de développement global de l’enfant.

    1. Planifier la conception des activités. Le rôle du livre et de l’audiovisuel auprès de l’enfant : buts généraux, besoins de l’enfant, objectifs d’apprentissage, exploitations pédagogiques. Place du livre et de l’audiovisuel dans un programme éducatif. Analyse de productions littéraires et audiovisuelles : contenu, images, textes ou dialogues, présentation. Caractéristiques de l’enfant lecteur et auditeur de 0 à 12 ans.

    2. Concevoir et rédiger de nouvelles activités éducatives. Le livre comme outil pédagogique : heure du conte; livre au quotidien; techniques d’animation (théâtre de marionnettes, d’ombres, d’images, tableau feutrine, …). Le livre, l’audiovisuel et les activités auprès des enfants de 0-2 ans et 2- 3 ans, 3-5 ans et « multiâge », 5-9 ans et 9-12 ans. Application des notions de planification à court, moyen et long termes : selon l’âge, selon les buts poursuivis.

    3. Adapter des activités existantes. Modalités d’adaptation des activités verbale et non verbale selon l’âge de l’enfant, le contexte de vie. Ressources existantes et utilisation.

    4. Procéder à des consultations sur les activités.

  2. Organiser des activités éducatives.

    1. Préparer le matériel éducatif. Caractéristiques du matériel. Critères de sélection des productions écrites et audiovisuelles : selon l’âge, selon les types d’activités. Futur lecteur et auditeur : habiletés à privilégier et stratégies à adopter (comprendre, sélectionner, critiquer,…).

    2. Aménager les lieux des activités. Critères généraux pour l’organisation d’un coin : lecture-écriture, théâtre, audiovisuel.

    3. Organiser des sorties. Ressources disponibles (bibliothèques, Internet, sorties) : dimensions pédagogiques, budgétaires, organisationnelles.

  3. Animer des activités éducatives.

    1. Amorcer l’activité auprès des enfants ou des personnes y participant. Éléments de préparation : rituel et introduction d’activités selon les âges et selon les activités.

    2. Procéder à l’exécution de l’activité. Éléments de réalisation : application des moyens et techniques d’animation autour du livre et de l’audiovisuel (raconter une histoire, explorer un document, etc.); stratégies à privilégier selon l’âge et selon le type d’activité; attitudes favorables et défavorables.

    3. Évaluer les résultats de l’activité.

350-224-SH - Communication interpersonnelle (60 h)

  1. Agir de façon sécuritaire en milieu de travail (protéger sa santé physique et mentale). Le stress : le stress en tant que facteur positif de mobilisation d’énergie; les phases du stress; les sources internes et externes de stress; les modérateurs de stress; la gestion du stress. L’épuisement professionnel : impact des émotions sur le travail; traitement et expression appropriée des émotions (précision, respect); facteurs personnels et professionnels susceptibles d’influencer le niveau de stress; autodiagnostic des indicateurs de stress; autoévaluation de ses ressources et de ses limites; moyen de traitement du stress : gestion personnelle du temps et des priorités, refus des demandes déraisonnables, expression de ses limites.

  2. Communiquer an milieu de travail. Recevoir et transmettre l’information : processus de la communication verbale et non verbale; facteurs qui influencent la communication, notamment les rôles sociaux (rôle d’expert et d’autorité); comportement fonctionnel d’émetteur et de récepteur; établissement du premier contact et création d’un climat de confiance; écoute informative, écoute aidante (enfants, parents, partenaires). Participer à des discussions sur des sujets d’ordre professionnel : distinction fait/déduction; argumentation; établir une relation de confiance; manifester de l’ouverture, de l’empathie, du respect de soi et d’autrui. Évaluer la qualité de sa communication : instrument d’autodiagnostic et d’amélioration, notamment autoobservation, demande de « feedback ».

  3. Faire face aux situations conflictuelles : prévention : distinction affirmation de soi/agressivité; échange de critiques : pôles émetteur et récepteur; communication non défensive; conflit : types : indices, dimensions, causes, styles de rédaction; comportements fonctionnels de résolution de problèmes interpersonnels (définition du problème, échange de points de vue, recherche de solution); autodiagnostic de sa façon de réagir aux conflits.

322-ST2-SH - Stage 2 : Intégration (240 h)

Préalables : tous les cours de l’AEC

Ce stage se déroule dans un service de garde reconnu : centre de la petite enfance volet installation ou milieu familial, service de garde en milieu scolaire. Le deuxième stage vise à ce que l’étudiante puisse démontrer, de façon non équivoque, les habiletés de base associées à l’exercice de la profession établissement de relations significatives, observation, créativité et réponse aux besoins des enfants. Il permet à l’étudiante d’assumer progressivement le rôle d’éducatrice et de s’engager de façon active dans l’environnement du stage. L’étudiante acquerra les compétences suivantes.

  1. Observer le comportement de l’enfant : analyser les données recueillies, évaluer sa démarche d’observation.

  2. Situer les besoins d’un ou d’une enfant au regard de son développement global : analyser les comportements observés en fonction des étapes du développement global de l’enfant, déterminer les comportements et les habiletés à développer chez l’enfant.

  3. Établir avec les enfants une relation significative sur le plan affectif.

  4. Concevoir de nouvelles activités de développement global avec l’enfant et adapter des activités existantes.

  5. Organiser des activités éducatives et des sorties.

  6. Animer des activités éducatives et évaluer les résultats de l’activité.

  7. Intervenir au regard du comportement de l’enfant et du groupe d’enfants et évaluer la qualité de ses interventions.