Le Cégep de Sherbrooke procède à l’inauguration officielle du CEREFS

Publié le 16 Janvier 2014

Le 16 janvier 2014 - C'est aujourd'hui que le Cégep de Sherbrooke inaugurait officiellement son Centre de recherche et de formation par simulation, le CEREFS, en compagnie de M. Pierre Duchesne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, et de plusieurs partenaires du projet.

Plus d'une trentaine de personnes ont pu visiter cette plateforme d'apprentissage de haute technologie qui a pignon sur rue au 220, rue Kennedy Nord, dans la bâtisse auparavant occupée par la Maison Aube-Lumière.

Depuis la confirmation du financement gouvernemental en juillet 2012, le Cégep, appuyé par ses précieux partenaires des milieux de la santé et de l'éducation, a tout mis en œuvre pour que ce projet audacieux puisse voir le jour et ainsi offrir une solution prometteuse aux besoins de relève dans le secteur de la santé.

En effet, le CEREFS a été mis en place dans le but d'accroître le nombre de finissantes et de finissants dans les programmes d'études du champ de la pratique infirmière et dans certaines spécialités, comme l'inhalothérapie, mais aussi afin de rendre la formation encore plus proche de la pratique en milieu clinique et à la fine pointe des dernières pratiques de soins.

Il met également à la disposition d'organismes, d'entreprises et d'établissements du domaine de la santé de la région une infrastructure sophistiquée, novatrice et performante, qui contribue à combler leurs besoins en formation continue, en recherche et en développement.

À l'intérieur des locaux du CEREFS, on trouve le premier laboratoire francophone collégial d'apprentissage assisté par mannequins simulateurs haute-fidélité.

Contrôlés par ordinateur en fonction d'un scénario préétabli, ces mannequins reproduisent intégralement la physiologie humaine : ils ferment les yeux, respirent, pleurent, toussent et parlent. Ils peuvent autant faire de la fièvre que subir un arrêt cardiorespiratoire.

Les étudiantes et les étudiants peuvent leur prodiguer des soins, prendre leur pouls, leur administrer des médicaments et constater leurs réactions. Ils bénéficient d'équipements ultramodernes pour apprendre leur métier à partir de situations authentiques, calquées sur la réalité et sur l'environnement des unités de soins en milieu hospitalier.

Les étudiants et les étudiantes peuvent donc avoir accès à six mannequins haute-fidélité de l'enfance à l'âge adulte pour acquérir de l'expérience dans leur domaine. De plus, des salles d'observation et de débreffage complètent l'apprentissage et le partage d'expertise par des séances de rétroaction.

Le CEREFS leur permet aussi d'évoluer dans un contexte interdisciplinaire, en côtoyant des inhalothérapeutes et autres membres du personnel des soins infirmiers, ce qui favorise le développement de leur capacité de travailler en équipe, un atout nécessaire dans le milieu de la santé.

« C'est une chance inouïe pour nos étudiantes et nos étudiants de développer des compétences pédagogiques et techniques par l'entremise d'une plateforme aussi novatrice, efficace et reflétant la réalité du milieu clinique », a déclaré avec fierté Mme Marie-France Bélanger, directrice générale du Cégep de Sherbrooke.

« Vous savez, le Cégep de Sherbrooke s'est doté de valeurs institutionnelles parmi lesquelles on trouve la coopération. La concrétisation du CEREFS démontre à quel point, en unissant nos efforts, nous sommes capables de grandes choses. C'est grâce à cette approche partenariale, un véritable levier pour ce projet, que nous sommes réunis ici aujourd'hui, pour l'inauguration du CEREFS, qui a nécessité un investissement total de 2,5 millions de dollars. », a renchéri Mme Bélanger.

Le CEREFS a vu le jour grâce à l'appui de plusieurs partenaires, dont le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie, dont une partie du financement provient du créneau ACCORD biotech-santé.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a également contribué à la réalisation du projet.

Plusieurs partenaires des milieux de la santé et de l'éducation ont aussi offert leur soutien, tels que la Conférence régionale des élus de l'Estrie, la Fondation du CHUS, la Fondation Cégep de Sherbrooke, la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, le Collège Champlain – Lennoxville, la Commission scolaire Eastern Townships, la Table estrienne de concertation Formation Emploi, Monsieur Dany Sévigny et les Filles de la Charité du Sacré-Cœur de Jésus.

Le CEREFS a devant lui un bel avenir et ouvrira certainement la voie à des simulations au niveau universitaire ou dans d'autres domaines, comme c'est déjà le cas avec le programme Techniques policières du Cégep.

Pour visualiser les photos prises lors de la conférence, consultez l'album photo sur notre page Facebook.

Pour plus de renseignements, consultez la section web : http://cegepsherbrooke.qc.ca/cerefs

ceref communique 
Des étudiantes en Soins infirmiers et Techniques d'inhalothérapie du Cégep de Sherbrooke participent à une situation de simulation de soins postnataux.

Source :
Joëlle Bouchard
Conseillère en communication
819-564-6350, 5125
Cellulaire : 819-349-4579