Évaluation des apprentissages

Il est important pour les étudiants inscrits de savoir que le Cégep possède une Politique d'évaluation des apprentissages aussi appelée PIEA. Cette politique a pour but de guider l'enseignant dans l'évaluation de toutes productions pour lesquels les étudiants obtiennent une note.

Voici, de façon sommaire, ce qui se trouve dans cette politique. :

  1. qu'un plan de cours doit être accessible et expliqué aux étudiantes et étudiants inscrits dans tel cours dès le début de la session;
  2. qu'il doit contenir des informations sur les objectifs du cours, le contenu et l'échéancier des activités d'apprentissage et d'évaluation de la session;
  3. que l'évaluation d'un cours doit se faire en plusieurs étapes;
  4. que le pourcentage des points alloués à la qualité du français peut varier entre 10% et 30%, sauf pour les cours de français;
  5. que tout étudiant, étudiante ayant copié, ayant tenté de copier ou ayant tenté toute forme de tricherie obtiendra «0» pour le travail ou l'examen en question. Dans le cas de récidive, dans le même cours ou dans un autre cours, l'étudiante ou l'étudiant se voit octroyer un « 0 » pour le cours concerné. Lors d'une troisième infraction, l'étudiante ou l'étudiant peut être exclu du Cégep pour une session;
  6. que la présence aux cours ou aux stages est essentielle au développement des apprentissages et que l'absence peut entraîner une note négative;
  7. qu'aucune évaluation ne peut dépasser 40 % de la note globale du cours;
  8. que chaque cours comprend une évaluation finale intégratrice de l'ensemble de la compétence ou des éléments de compétences du cours;
  9. que les stages ont des règles particulières d'évaluation;
  10. que l'évaluation des apprentissages doit être comme indiqué au plan de cours;
  11. Qu'avant chaque évaluation, les étudiantes et les étudiants doivent recevoir toute l'information au sujet de l'évaluation : les critères de correction et la pondération;
  12. que les étudiantes et les étudiants ont accès aux travaux corrigés et à leurs résultats;
  13. que les travaux sont corrigés de façon à ce que l'étudiante ou l'étudiant puisse prendre connaissance de ses erreurs, de ses points forts et faibles;
  14. que la réussite d'un cours est fixée à 60 sur 100;
  15. que les travaux doivent être présentés dans un français correct sinon l'enseignant ou l'enseignante peut les refuser;