50e anniversaire du Cégep de Sherbrooke

Le Cégep de Sherbrooke souligne en 2018 le 50e anniversaire de sa fondation. C’est le 15 mai 1968 que le Cégep ouvre ses portes, quelques mois après la création, en août 1967, des douze premiers cégeps à la suite des recommandations du rapport Parent.

Après 50 ans d’existence, force est de constater que le Cégep n’a pas vieilli, mais bel et bien grandi! De huit programmes d’études à ses débuts, le Cégep en compte maintenant 33, en plus de la douzaine de formations menant à une attestation d’études collégiales et des multiples cours de perfectionnement.

Un peu d’histoire

Le Cégep de Sherbrooke n'est pas le seul à fêter; c'est tout le réseau collégial qui souligne en 2017 et 2018 ses 50 anneés d'existence. La création des cégeps est issue du rapport Parent. Ce projet ambitieux a complètement changé le cours de l’histoire de l’éducation. Les collèges de l’époque, alors privés, religieux, payants et réservés exclusivement soit aux filles, soit aux garçons, ont cédé place aux cégeps, des établissements publics, laïcs, gratuits et mixtes. Des établissements où l’on retrouve à la fois des formations techniques menant au marché du travail et des formations préparant à l’Université. Deux secteurs d’enseignement reliés par une même formation générale permettant des acquis culturels communs.

Pour en apprendre davantage sur la création des cégeps, nous vous invitons à visionner la conférence donnée par M. Guy Rocher, ancien sous-ministre au développement culturel et au développement social, ex-membre de la commission Parent et professeur émérite, en clôture du congrès CÉGEP, 50 ans d'évolution de la Fédération des cégeps et de l'Association des cadres des collèges du Québec.

Quant au Cégep de Sherbrooke, il était situé à l’origine dans les locaux actuels de la Commission scolaire de la Région-de-Sherbrooke, près de l’école secondaire du Triolet, et doté d’un campus à Granby et Thetford Mines, le Cégep a beaucoup évolué. Son histoire est un exemple d’adaptation à la société et à ses besoins en termes d’éducation.

Aujourd’hui, ses formations s’offrent dans six pavillons et deux points de services situés à Asbestos et Coaticook. Et de la première rentrée scolaire, accueillant 1300 étudiants et étudiantes, à celle de 2017-2018 où plus de 6000 jeunes et adultes ont franchi ses portes, la famille des diplômés du Cégep de Sherbrooke n’a fait que croître, pour atteindre le nombre impressionnant de quelque 50 000 en 50 ans.

Plus grand cégep en région, hors Montréal et Québec, le Cégep de Sherbrooke a grandi, certes, mais en plus, il est toujours jeune!

50 ans… toujours jeune!

Le Cégep est un lieu de vitalité; on y apprend à tous âges, on s’y entraîne pour s’amuser ou se dépasser, on innove constamment et on y forme la relève. Le thème «  50 ans… toujours jeune! » s’est donc imposé de lui-même pour réunir l’ensemble des activités qui auront lieu pour célébrer cet important anniversaire.

La programmation des activités sera lancée officiellement à l’hiver 2018.

Visitez la page Facebook du 50e pour vivre cet anniversaire avec nous! La population est invitée à y publier photos ou anecdotes permettant de faire revivre des moments de l'histoire du Cégep. Mot-clic à utiliser : #50anscegepsherbrooke

Un ambassadeur passionné

Gérald Fillion, journaliste spécialisé en économie travaillant à Radio-Canada, est un  fier ambassadeur diplômé du Cégep de Sherbrooke en 1992 en Lettres. Son passage au Cégep a été pour lui une ouverture et un envol vers un monde de possibilités. Visionnez son témoignage dans la vidéo ci-dessous.